Articles Actualités

LA PRESSE PARLE DE NOUS../”SOYELLE VOIT LA VIE EN ROSE DEPUIS 20 ANS”

Article publié par Contact Entreprises, le Magazine des Responsables d’Entreprises du Val d’Oise -bimestriel n°105- fév.-mars.2014 (Ref. C.128)

La_presse_parle_de_nous_1_Soyelle

Depuis 2009, la société Soyelle connaît un nouvel élan. Elle vient d’ailleurs de fêter ses 20 ans, avec une vaste gamme d’accessoires pour la lingerie et un développement prometteur en France, mais aussi à l’export.
Virage à 180°. Alors qu’elle travaille depuis près de 20 ans en cancérologie, comme assistante de chirurgien (Institut Curie et Institut du sein), Nathalie GIRY lance une marque de lingerie post opératoire, Nathy B, destinée aux femmes ayant eu un cancer du sein. Cumulant ces deux activités, le hasard de la vie l’amène à rencontrer la créatrice de Soyelle, une canadienne vivant en France, alors en traitement à l’institut. «Je recherchais un complément d’activité pour Nathy B, mais il m’a fallu plus d’un an de réflexion avant de me lancer et racheter la marque. » Nathalie GIRY décide alors de mettre un terme à sa carrière dans le médical, s’aménage un espace de travail à Mériel, dans le corps de ferme où elle réside, et se recentre essentiellement sur la société récemment acquise. Soyelle gravite dans l’univers du dessous féminin, avec une gamme très étendue d’accessoires.

Sans objectif chiffré, ni business plan bien défini, elle mène sa barque et au fil de l’eau, parvient à raviver la flamme de l’entreprise. En catalogue, la marque compte plus d’une centaines de références : rallonge-dos pour bretelles de soutiens-gorge, cache-mamelons, épaulettes pour bretelles, bretelles invisibles, bretelle strass luxe, porte-jarretelles, coussinets, soutiens-gorge adhésifs, mais aussi lessive pour linge délicat (un des premiers produits développés par l’entreprise et qui l’a fait connaître). Ce sont aussi des senteurs, des broches, des porte-cartes « esprit lingerie », des presse-papier, des sets de manucure, des sacs et pochettes et même du mobilier…

La France représente encore 80% du chiffre d’affaires de la société SOYELLE

Selon les produits, Nathalie GIRY déniche les bons partenaires : les bretelles strass sont désignées par des créatrices italiennes, les soutiens-gorge jetables développés par une entreprise espagnole, le ruban adhésif double face (qui permet de coller le vêtement à la peau) est fourni par un partenaire américain, les parfums créés à Grasse et la lessive à Rouen… Les coussinets en silicone proviennent d’Asie, mais Nathalie GIRY espère pouvoir rapidement faire appel à des fournisseurs français. En novembre dernier, la dirigeante a recruté une première collaboratrice pour l’aider à mieux structurer le développement à l’export. Si la France représente encore 80% du chiffre d’affaires de la société avec plus de 800 points de vente dans l’hexagone, Soyelle est déjà présente un peu partout dans le monde (Europe, Afrique du Sud, Japon, Australie, Russie). « Nous sommes en progression ces dernières années, et malgré la crise, avons pu mettre en place de bons partenariats avec des chaînes de distribution sélectives auxquelles nous revendons nos produits en marque blanche. Les corsetiers apprécient également nos cadeaux personnalisables et des enseignes parisiennes prestigieuses comme le Bon Marché sont revendeurs de notre marque, sans oublier la possibilité de passer commande sur notre boutique en ligne. L’offre est très large et les possibilités aussi. »

There are no reviews yet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Start typing and press Enter to search